L’OPéRA, LA CITé, Un VIVIER …

L'Origine du VOC, LE VIVIER OPERA CITE

EN SAVOIR + 

La Cité territoire de L’OPéra

Un PUBLIC, Un TERRITOIRE ... La BUSSERINE VIVIEROPERA

EN SAVOIR + 

L’Opéra s’invite à la Busserine

L'OPERACITE, de L'Opéra au coeur de la Cité

EN SAVOIR + 

MARIANNE SUNER

<br /><br /><br /><br /> <h1>MARIANNE SUNER</h1><br /><br /><br /> <p>

Chanteuse, chef de chœur et compositrice

Marianne se forme en musicologie à l’Université de Paris IV Sorbonne, puis Paris VIII Saint-Denis, en Formation musicale à l‘ENM du Raincy, en composition à l’ENM de Pantin, et parfait sa formation vocale auprès de professeurs particuliers (Marie-Claire Cottin, Françoise Semellaz, Danièle Ors-Hagen…).

Elle mène une carrière de chanteuse soliste sur du répertoire classique (Rossini, Brahms, Pergolèse, Bach, Haydn, Mendelssohn, Vivaldi…), et contemporain (E. Andréani, E. Bovon, J. Joubert…).

Elle participe à des ensembles vocaux (Les Jeunes Solistes, Soli Tutti, l’Ensemble Vocal Français), et propose également des spectacles de chansons en tant qu’A.C.I. (Prix Créateur SACEM).

Elle est à la fois chanteuse, comédienne et compositrice dans « Hors-chant », spectacle sur les violences conjugales de « voix polyphoniques », elle compose et chante dans « Les Bartokantes », création de voix Polyphoniques en 2012 et crée « je vous présente ma flamme », performance vocale en solo en 2014.

Titulaire de l’agrément ARIAM en technique vocale, elle dirige des chœurs et des orchestres (Orchestre Terra Nova, Chœur Pablo Neruda de Bagnolet, classes CHAM du CNR d’Aubervilliers pour Pantin Pantine d’Allain Leprest et Romain Didier, Chœurs sans Frontières, OXC de Lieux Publics…).

Compositrice, elle crée Planteurs de Perles, opéra pour 60 enfants en Juin 2008 au Théâtre Massalia à Marseille, « Réclame » commande de Lieux Publics en 2008 et « Pas de quartier ! » en 2013, conte musical urbain avec des enfants et adolescents des quartiers nord de Marseille.

Tania ZOLTY

<br /><br /><br /> <h1>tania zolty</h1><br /><br /> <p>

Chanteuse mezzo-soprano, Technique Vocale

Née au Canada Montréal, à l’age de 24 ans, suit des études de chant lyrique au Conservatoire Paris 9ème, jusqu’à la fin de 2ème cycle avec Susanne SARROCCA et Anne Marie RHODE. En parallèle, elle prend des cours particuliers avec AgnèsMELLON et approfondie le répertoire baroque. Tania quitte Paris en 1994, pour s’installer à Honfleur. Diplômé en chant lyrique au Conservatoire Arthur Honegger au Havre, sous l’enseignement de Jean Philippe DOUBRERE.

Tania commence sa carrière de soliste avec Jacqueline RITCHIE dans la musique ancienne dans l’ensemble FALASOL.

Le Théâtre Manicle du Havre l’embauche en 1999 en tant que chanteuse lyrique pour le spectacle « Le Petit Soupir ».Ce spectacle tourne en Normandie et dans la région Parisienne pendant 3 ans. Les années qui suivirent, elle joua, aussi, dans d’autres spectacles comme « Mémoire en Acte », « Le Banc », sous la direction de Georges VERIN.

En 2001 Tania rencontre Lorena FELIE et elles créent ensemble La Compagnie Souffle 14 à Honfleur. Cette compagnie monte de nombreux spectacles et anime des ateliers de chant et théâtre dans L’Ecole Municipale de Musique de Honfleur.

Début juillet 2006 Tania quitte le Port d’Honfleur pour le Port de Marseille, sa vie d’artiste prend alors une nouvelle dimension. Elle rencontre Brigitte CIRLA, et depuis 2008 Tania travaille à La Friche de Belle de Mai comme coach vocal et chanteuse.

Tania fait partie de plusieurs ensembles : « Chansongs » compositions et interprétation avec Olivier ZANASKA, duo voix & guitare, « The Motherlands » Trio chant folk Irlandais et Ecossais.

Tania continue son travail sur la voix en 2009/2010 avec Harmoniques à Paris. Elle travail avec Guy CORNUT (phoniatre), Geraldine ROSS (Coach vocal), Frederic FAYE, Monique ST GHISLAINE (méthode Alexander), Christine BERTOCCHI(méthode Felderkrais) et Jean-Françis ZERMATI.

Francisco Alfonsin, Paco

<br /><br /><br /> <h1>francisco alfonsin</h1><br /><br /> <p>

Comédien, Professeur de Théâtre, Metteur en Scène, Dramaturge…

Comédien acteur, il joue actuellement le rôle principal dans la pièce « Le Nouveau Locataire » D’Eugène. Ionesco  au théâtre NOTTARA de Bucarest.

Assistant de direction pour « The Perfomance » en Angleterre, il évolue également comme metteur en scène, dramaturge, coach théâtral pour plusieurs projets sur Marseille et sa région, dont la création du «  VOC »

Après ses études d’Art Dramatique en Espagne son pays d’origine,  il débute sa carrière de comédien avec la Cie. ATALAYA à Séville et se spécialise rapidement comme Professeur d’anthropologie théâtrale. Conférencier, il développe des ateliers d’acteurs dans plusieurs universités espagnoles dont  LA HABANA, LONDRINA, MALAGA, VALETA…

Depuis ses débuts, son environnent artistique c’est déployé dans un contexte international, privilégiant la rencontre, des idées, de la culture et des langues.

En 1998 il collabore avec la Cie. Northern Stage au Royaume Unis, où il enseignera ses techniques de comédien, de coach et de metteur en scène pendant 8 ans. Il participera également à plusieurs créations avec le Théâtre Romea à Barcelone, Le Théâtre Styx de Paris, le Théâtre National Hongrois à Cluj, Transylvanie, ainsi que plusieurs compagnies et metteurs en scène britanniques.

Installé à Marseille depuis 2012, il participe activement à la mise en place de structures, de projets Théâtraux à dimensions sociales, en permettant la rencontre de professionnels et d’amateurs, autour de cette langue universelle qu’est la Comédie.

Virginie BREGER

<br /><br /><br /> <h1>virginie breger</h1><br /><br /> <p>

Costumière et modiste.

Virginie, vit et travaille à Marseille. Elle est, en 1988, diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Marseille, section design. Sa rencontre avec la costumière Geneviève Sevin-Doering sera décisive quant à son orientation professionnelle.

En 1994, elle ouvre son propre atelier-laboratoire: « L’Atelier Rouge » à Marseille. Elle y coiffe pendant cinq ans une clientèle privée (création de chapeaux). En 1999, elle rejoint Michèle Paldalcci « Au Petit Atelier » de la rue Ste Marie, et replonge totalement dans le domaine du spectacle vivant. En 2005, elle s’installe dans un nouvel atelier, rue de la Loubière et continue à y mettre en oeuvre toute sa polyvalence, costumes, chapeaux, masques, accessoires et patines.

Virginie Breger a travaillé pour de nombreux théâtres et compagnies de la région de Marseille :

Théâtre, danse, cirque, spectacles musicaux, spectacles de rue, costumes spectaculaires ou discrets. Ainsi, elle a participé aux projets chorégraphiques de Gérard Gourdot,, d’Alphea Poujet , de Jean-Pierre Aviotte, du Rêve de la Soie ; de la Cie du Théâtre Provisoire à la Minoterie, de la Cie Chatot-Vouyoucas au Théâtre du Gyptis, de L’Atelier du possible de Rognes, de L’Art de vivre de Yves Fravega.

Elle est la costumière fidèle des Loups Masqués; elle travaille pour les Voix polyphoniques de Brigitte Cirla ; elle suit sur les chemins la compagnie Attention Fragile, et la compagnie de L’éléphant Vert. Elle accompagne le Théâtre du Souffle et à commencé depuis peu une collaboration avec le Théâtre Nono. Elle accompagne Danièle Stephan dans ses mises en scène d’Opéras Monégasques ; elle bichonne Anne Gastine dans ses One Woman Show. Depuis ses débuts, elle travaille régulièrement pour les Cartoun Sardines Théâtre. Elle a crée des chapeaux pour Jean-Louis Benoit au Théâtre National de la Criée, ceux de « Marie-Antoinette » pour Sofia Copolla.

Elle a crée les prototypes des centaines de costumes de défilés, pour La Massalia, Avignon 2000, les carnavals de Marseille 2005, 2006, 2007 et 2010. Elle a également réalisé des coiffes et des masques pour le Ballet National de Marseille et le festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence.

Isabelle DOLIVET

<br /><br /><br /> <h1>virginie breger</h1><br /><br /> <p>

Décoratrice-scénographe

Partagée entre la pratique de la danse et celle des arts-plastiques, je me passionne très tôt pour la question de l’espace particulièrement dans sa résonance sur le corps et le mouvement.
Après des études universitaires d’Arts plastiques, je découvre avec un immense intérêt, l’enseignement de Jacques Lecoq et entre dans son école internationale de théâtre pour participer à son atelier de scénographie, le LEM (laboratoire d’Etude du Mouvement).
C’est à ce moment là que je réalise mes premiers décors pour des spectacles réalisés par de jeunes compagnies sortant de cette école. A l’issue du L.E.M, et pour prolonger des expériences dans l’espace public qui mettent en rapport et en jeu l’architecture et le corps en mouvement, je fonde avec une plasticienne japonaise, Yasuko Kimura, l’association Index sur l’Inouï. Les lieux incongrus et lieux publics vont devenir nos terrains d’actions privilégiés. Nous réaliserons plusieurs installations scènographiques à Pantin dans une friche que nous partageons avec d’autres artistes et que nous ouvrons au public plusieurs fois par an. Nous concevrons en collaboration avec la chorégraphe et danseuse Kimiko Otaka un spectacle chorégraphique présenté dans des festivals arts de la rue. En parallèle à l’activité de l’association, je travaille en tant que peintre en décor dans des ateliers. En 2003, je m’installe à Marseille. Tout en continuant mon activité de peintre, notamment pour l’atelier de l’Opéra de Marseille et de scénographe, pour diverses compagnies ( le repos du pied gauche, Art euro, Artonik, 2b2b), je mène des ateliers de scénographie et de réalisation d’éléments de décor en collaboration avec des metteurs en scènes ou chorégraphes auprès d’un public de scolaires ou au sein de diverses associations (Les petits frères des pauvres, Destination familles).
Depuis 2013, je travaille à l’écriture d’un projet de création in situ avec l’association Index sur l’Inouï, qui réuni danseurs et vidéastes autour de la question du paysage et de la relation sensible et singulière que nous entretenons avec lui.
Isabelle Dolivet, décoratrice-scénographe

Johanne Larrouzé

profil-johanne

Porteuse de projets et médiatrice culturelle

Vie à Marseille, étude de musicologie, Professeure associée. Après ses études de musicologie puis de médiation culturelle de l’art à l’université de Provence. Aujourd’hui, elle y enseigne la méthodologie de projet de médiation dans  la Licence Conception et Mise en œuvre de Projets Culturels et le Master Médiation Culturelle de l’Art. Elle est également formatrice pour l’AGECIF.

Porteuse de projets et médiatrice culturelle pour Ganesh Productions, elle réalise des missions de médiation pour des musées, de la recherche iconographique et réalise des films documentaires.

Fanny BLONDEL

portrait-fanny

Ecrivain

J’ai suivi des études de Lettres Modernes à Lille. Pendant quinze ans ensuite, j’ai enseigné le français dans des collèges du Nord-Pas-de-Calais et des Bouches-du-Rhônes, à Marseille en particulier.

En 2003, je découvre la pratique des ateliers d’écriture. J’ai commencé à en animer en 2005 pour des collégiens et pour des adultes, et je n’ai pas arrêté depuis.

En parallèle, j’écris des textes poétiques et dramatiques.

J’ai participé aux Inédits du Cipm en 2009.

Mon intérêt pour le spectacle vivant m’a amenée à suivre une formation aux métiers du théâtre à la faculté d’Aix-en-Provence en 2010-2011. J’ai alors été accueillie comme stagiaire par Alain Fourneau et les régisseurs du théâtre des Bernardines à Marseille, pendant neuf mois. À l’issue de cet apprentissage, j’ai participé à la création de Marie Vayssière, Le Montage des attractions d’après l’oeuvre de Serguei Tretiakov, où j’ai assuré le son et la vidéo.

En 2013 et 2014, j’ai suivi le cursus « Écrivain dramaturge » à l’ENSATT mené par Enzo Cormann.

En 2013, j’ai contribué à Espace(s) n°9, la revue du CNES-L’Observatoire de l’Espace et j’ai participé aux rencontres NIACA à Cannes en 2014 avec un texte pour le théâtre.