OPERA.22 création 2017

Home / OPERA.22 création 2017

OPERA.22

une création participative intergénérationnelle

OPERA.22 de quoi ça parle ?

On y entendra que la fable, née d’une interrogation sur l’altérité, rejoint le maillage d’un inconscient collectif où résonnent les échos de vieux contes tout autant que les oeuvres d’Huxley, d’Orwel ou de Barjavel. On y entendra aussi l’acuité d’une conscience contemporaine. Une question lancée, depuis des parcelles d’un territoire appelé «quartiers nord», à notre monde tel qu’il va.

Synopsys

Siècle XXII. Le Computer régule intégralement la vie des humains. La société planétaire s’est stabilisée dans un équilibre parfait. L’Égalité est une donnée de base. La misère, les maladies, les guerres ont été effacées des mémoires. Les naissances sont anticipées: des néonés sont couvés extra-utero jusqu’à maturité, puis ils sont nommés et distribués à des couples appelés Duos. À l’âge de 100 ans, les Vieilleurs disparaissent dans des adieux indolores. Le cycle Vie-Mort-Vie s’exécute au rythme de cérémonies et se réinitialise à l’identique pour chaque génération. Toutes les phases de l’existence sont codées dans une couleur bien précise. Ainsi ronronne le Système 22. An 2147: la roue des couleurs tourne pour une nouvelle cérémonie des naissances. Or voilà que le duo d’Aia et Aoé reçoit un néoné sans nom aux couleurs toutes mélangées. Que peut devenir un tel bébé quand la surprise est une réaction obsolète et la différence une donnée incorrecte?

les origines du projet

Notre pratique du terrain, dans le quartier de La Busserine, nous a permis d’identifier des besoins culturels, éducatifs et sociaux:
- Le besoin d’alimenter et de diversifier l’apport culturel et artistique en amenant l’opéra dans des zones géographiques où cet art est souvent méconnu.
- Le besoin de valoriser le potentiel des habitants au sein de leur territoire et au delà, dans l’espace urbain, en offrant un cadre où peuvent s’exprimer la sensibilité, la réflexion, la responsabilité et le besoin d’investissement de chacun.
- Le besoin de nourrir et d’enrichir le lien culturel et social au coeur de quartiers de la ville réputés sensibles et enclavés, mais aussi entre les quartiers, et entre des générations différentes.
- Le besoin d’initier et d’entretenir des dynamiques d’élaboration collective par le biais de pratiques artistiques et citoyennes.
- Le besoin de créer des connexions entre les structures culturelles existant sur le territoire et les habitants du quartier.

IMG_6877photo : Vincent Castellin

Jalons et aboutissement

Juin 2015:  "altersound": présentations publiques l’Espace Culturel Busserine (ECB), et au point de bascule (rue Breteuil) des travaux de recherche artistique sur le concept d'altérité. une soixantaine d’enfants et adolescents du quartier de la Busserine étaient réunis (deux classes de primaire, une classe de collégiens et un groupe d’adolescents réunis hors-temps scolaire).
Juillet 2015: école d'été du VOC au studio de danse du théâtre du Merlan. L'idée d'une histoire inventant une société du futur apparaît.
21 mai 2016 sur la scène du Théâtre Toursky: Une étape de travail d'OPERA.22 a été présentée. Plus de 60 enfants et adolescents, rejoints par 20 d'adultes de la chorale de Saint Henri et de La Viste, les musiciens du groupe les Pirañas s'étaient réunis pour donner corps à l'opéra sous la direction de Marianne Suner et Paco Alfonsin
12 mai 2017 : Aboutissement de la création, représentation au Théâtre du Merlan scène nationale à Marseille